turquie

Kosovars, nous voilà !

Pas un journal, pas un parti qui ne soutienne, « au nom de l?histoire du peuple ottoman », la cause des « frères » expulsés du Kosovo. Et Ankara voit déjà les bénéfices diplomatiques qu?il pourra tirer de la crise Au camp de Kirklareli,…